En quoi Big Data est un enjeux majeur vis-à-vis des risques de déforestation  ?

Quelques chiffres qui illustrent la déforestation : 

chiffre déforestation

Depuis 1990, c’est 129 millions d’hectares de forêts qui ont disparues.

Autrement dit une déforestation égale à la superficie de l’Afrique du Sud.

Mais nous disposons aujourd’hui d’une nouvelle arme pour lutter contre la déforestation : le Big Data !

Le big data impacte en effet tous les secteurs confondus : service, industrie, transport, santé.. jusqu’au développement durable !

Le Global Forest Watch est le projet lancé par le World Resources Institute et qui est sorti gagnant du Big Data Challenge organisé  par l’ONU en 2014.

Il s’agit d’un système de surveillance de l’évolution du couvert forestier dans le monde, dont les données sont gratuites et accessibles à tous.

Cela permet aux gouvernements, aux entreprises, ou encore aux ONG de définir une stratégie cohérente et viable vis-à-vis de la déforestation et de ses impacts sur le changement climatique.

 Global Forest Watch a été capable de constituer cette formidable base données grâce à de nombreux partenaires tels que :

– la NASA : pour accéder aux images satellitaires

– Google : pour le stockage des données en ligne via le cloud

– des chercheurs de l’université du Maryland : pour créer des algorithmes capables d’analyser les données sur des millions de m2

– et également un partenariat avec une start up du big data : « Orbital Insight ».

«  Orbital Insight » a été fondé par un chercheur en intelligence artificielle, James Crawford, qui a également travaillé pour la NASA et Google par le passé, et a levé près de 9 millions de dollars pour se développer dans l’analyse d’images satellites.

Orbital Insight

Dans le cadre de son partenariat avec Global Forest Watch autour de la déforestation, leur analyse des images satellites en haute résolution permettent de regrouper en temps réel des informations sur l’état et l’évolution des forêts et des risques de déforestations à travers le monde.

 

De nouveaux outils contre la déforestation

Par exemple, l’entreprise « Ecosia » fondé en 2009 a créé un « moteur de recherche vert »,  a déjà permis de planter plus de 6 millions d’arbres.
Le  fonctionnement d’Ecosia est simple :  une partie de ses revenus est dédié à la reforestation amazonienne, revenu généré grâce aux clics sur les annonces publicitaires fournies par Bing ( « EcoAds »)  et  des liens offrant aux internautes a possibilité de faire une donation lors de leur achats en ligne (« EcoLinks »).
Pour en savoir plus sur le moteur de recherche Ecosia, je vous invite à lire l’article très bien présenté de Valentine Soules : « Bienvenue sur Ecosia: un clic, un arbre planté« , et à visionner la vidéo ci-dessous :

Caroline Pennelle

Sources :