Dans mon précédent article, je vous parlais d’Amazon et de son magasin en libre service. Entre temps, la firme a effectué sa première livraison par drone. Bien ! Entre temps, elle a commencé la mise en place en France des livraisons en 1 à 2 heures. Très bien !

Et bien aujourd’hui, je vous parle de son projet d’entrepôts volants. What The F*** ??

Flotte d'Amazon dans une galaxie lointaine

Ne vous inquiétez pas, avant de voir Palpatine à la tête d’Amazon il va certainement s’écouler quelques années. Faites gaffe quand même…

Mais leur projet est complètement fou, alors accrochez vous bien je vous explique.

Qu’est-ce donc que cet entrepôt volant ?

Amazon part encore et toujours du constat que nous ne voulons plus attendre. Si un produit que nous achetons met trop de temps à être livré, il y a un risque que nous achetions autre part. Alors Amazon a créé Amazon PrimeNow. Mais ça met encore trop de temps, il y a des gens dans la rue. « On ne peut pas demander à tout le monde de rester chez eux, alors, mettons à profit les drones que nous avons élaborés » se disent subtilement les gros bonnets d’Amazon. Mais ça prend encore trop de temps, et il y a un risque que les batteries lâchent entre l’entrepôt et le logement de la personne. Et bien pour Amazon l’idée est toute tracée. C’est l’entrepôt qui va se déplacer.

Plan de déploiement entrepôt volant amazon

« Dingue » certains me diront,

« Incroyable » me diront d’autres, « Billevesée que cela » en râleront d’autres encore. Mais les faits sont là. Le brevet est d’ores et déjà déposé.

Mais ce qu’il faut stipuler c’est que dans un premier temps ces entrepôts seront surtout là pour une demande précise. Un événement pour lequel il faut délivrer goodies, nourriture, produits dérivés, lors d’un concert ou d’un match de foot par exemple.

Zoom sur l'entrepôt volant d'amazon

L’entrepôt disposera donc de sa propre flotte de drones livreurs, de ses palettes de produits. Il volera aux alentours de 13000 mètres d’altitude, pourra être renfloué par ses drones ou en se posant près d’un entrepôt au sol. Et d’autres petits dirigeables pourront se déployer pour couvrir plus de surface et répondre à plus de demandes en allant directement s’alimenter auprès du « dirigeable mère ». On pourrait même penser à des panneaux solaires de partout pour la recharge des drones.

Pour ceux à qui le concept ferait peur, rassurez-vous, nous sommes tout de même plus proches de ce service :

Poubelle R2D2

Que de cette prouesse :

R2D2 serveur pour pilier de bar