Toujours dans sa démarche d’amélioration de la santé de ses utilisateurs, Instagram va arrêter les filtres en réalité augmentés déformant.

Ces filtres conçus pour les selfies, améliorent, lissent et transforme l’aspect du visage. A outrance  ces filtres, déforment la perception de soi mais également la définition de la perfection.

Ces filtres dits chirurgicaux crée de nombreux complexes. Certains de ces effets incluent des liftings du visage, avec des lignes tracées sur le visage mais aussi des injections dans les lèvres.

Très adepte de ces filtres certains adolescents perde la notion du réel et de la beauté naturel.

Vanity Fair nous rappelait d’ailleurs en octobre dernier que le filtre Plastica, qui affinait votre nez et gonflait les lèvres a été utilisé plus de 200 millions de fois depuis son lancement.

Plus tot cette année, ils supprimaient l’affichage des likes dans certains pays en bêta.

Un porte-parole du géant Facebook : « Nous réévaluons nos politiques. Nous voulons que les filtres soient une expérience positive pour les utilisateurs.

« Même si la date exacte n’est pas encore connue, Spark AR, la plateforme de création de filtres ouverts à tous, a annoncé qu’elle retirera « tous les effets associés à la chirurgie plastique de la galerie des filtres Instagram ».

Lien de la photo