Alexandre Barillet, cofondateur avec le Dr Gilles Dumont d’Ayot du laboratoire de recherche et de développement en IA « In Principio », est vulgarisateur de l’Intelligence Artificielle.



Son livre, Le jour où ils ont mis un cerveau dans mon aspirateur, est une aide à la compréhension de l’Intelligence Artificielle.

Le jour où ils ont mis un cerveau dans mon aspirateur : couverture du livre

En 15 chapitres, le livre traite des avancées et de l’impact actuel et futur de l’IA sur notre société.



Le livre commence par un fait divers dans la région de Minneapolis en 2012, celui d’un père venant se plaindre dans un magasin « Target » que sa fille reçoit des coupons de réduction pour des vêtements de bébé. A partir des achats effectués par sa fille, l’IA utilisée par l’enseigne avait en effet détecté que celle-ci était enceinte. 


Ce fait divers introduit très bien le sujet du livre en mettant en avant l’utilisation de l’IA par les entreprises, la force de prédiction d‘une IA et les questions d’éthique qui en découlent.



Tout au long du livre, l’auteur nous rappelle que l’IA ne sait rien au départ. C’est un nourrisson qu’il faut nourrir avec des données. À partir de ces données, l’IA apprend et peut proposer des action.
Sans l’Homme, la machine ne peut apprendre et c’est sur ce point que revient à plusieurs reprises Alexandre Barillet.

Nous sommes en passe de créer plusieurs IA capables de remplacer l’humain. Des métiers vont disparaître mais de nombreux autres vont voir le jour :

« Dans ce monde de changement dans lequel nous évoluons et dont le rythme s’accélère quasiment chaque jour, l’intelligence artificielle va nous obliger à nous adapter, et en permanence. »

Le livre explique également les utilisations nocives de l’IA comme le deepfake et son impact sur la désinformation, mais également le danger que peuvent représenter les tentatives de tromperie de la machine comme ce fut le cas pour une voiture autonome qui s’est arrêté à un panneau car un stIcker avait été placé là volontairement pour l’induire en erreur.
L’IA n’est pas infaillible et toute avancée soulève des questionnements notamment quant à la sécurité et l’éthique.



D’autres sujets sont également soulevés comme la place de l’IA dans la création alors qu’elle est dénuée de sentiments et d’émotions.

Pour en savoir plus sur l’IA, vous pouvez lire Le jour où ils ont mis un cerveau dans mon aspirateur d’Alexandre Barillet au travers duquel il vous explique avec des mots simples les bases de l’Intelligence Artificielle et vous conduit à vous poser vos propres questions sur cette avancée majeure de l’histoire de nos sociétés.

Interview d’Alexandre Barillet