Depuis quelques années, les influenceurs se multiplient sur les réseaux sociaux: influenceurs mode, beauté, voyage, food, sport… il y en a clairement pour tous les goûts et c’est devenu un véritable business !

Réunissant des milliers d’abonnés, le marché des influenceurs est un véritable terrain de jeu pour les marques. 

Aujourd’hui ces dernières attachent une très grande importance à ce nouveau moyen de communication plus efficace et moins cher qu’un autre canal de communication classique.

Mais voilà qu’avec le développement des technologies, les influenceurs se voit voler la vedette par une toute nouvelle forme d’influence.

Les nouvelles stars d’instagram

Connaissez-vous les influenceuses @lilmiquela(1.5 mio) et @noonoouri (250k) ?

Vous ne risquerez jamais de les croiser dans la rue en chair et en os car ces influenceuses ne sont que le fruit d’images de synthèse #mercilintelligenceartificielle.

QUESAKO ?

Ces influenceuses sont en réalité des personnages virtuels, des robots, se sont des personnes qui… n’existent pas.

Cependant, elles nous partagent leurs looks, selfies, leurs restos, voyages et coins branchés préférés comme n’importe quelle autre instagrameuse. Elles accumulent les followers, les likes et les marques se les arrachent !

Ces influenceuses virtuelles ont une véritable carte d’identité: nom, prénom, âge, origine, lieu de résidence… tout est fait pour que ces influenceuses paraissent réelles ! 

Certaines créées même leur marque, sortent leur single et font la une des magazines ! 

Qui en profite ?

Dior, Prada ou encore Louis Vuitton, les marques de luxe se les arrachent !

Intérêts pour les marques ?

Ces nouveaux influenceurs sont un véritable atout pour les marques.

Elles peuvent garder totalement le contrôle sur ces personnages fictifs et ainsi mieux contrôler leur image de marque contrairement à de réels influenceurs qui sont imprévisibles et peuvent parfois être au coeur de ragots !

Ces robots sont également polyvalents: ils peuvent participer aux évènements aux 4 coins du monde, parler n’importe quelle langue… Cela implique ainsi un coût moindre que d’envoyer un (réel) influenceurs à New York demain et à Londres 3 jours plus tard ! 

TOUTES les marques l’ont bien compris: les influenceurs sont un levier de communication inévitable pour prospérer ! Mais face aux développements des nouvelles technologies, certaines prennent conscience qu’il faut aller encore plus loin afin de se différencier et cibler au mieux les nouvelles générations 3.0.

Alors, pensez-vous que ces robots puissent prendre la relève ?