L’illectronisme : une urgence sociale

Alors que le gouvernement ambitionne de dématérialiser 100% des démarches administratives à l’horizon 2022, 1 Français sur 4 n’est toujours pas à l’aise avec le numérique. On parle alors d’illectronisme. De ce fait, cette transition peut devenir un vrai facteur de marginalisation sociale pour ces personnes, en rendant difficiles leur recherche d’emploi, leurs accès à leurs droits. 11 millions de Français, exclus aujourd’hui, ont besoin de formation. C’est une réelle urgence sociale.

Devenir bénévole numérique avec Emmaüs Connect

Comment aider, à mon échelle, à construire un numérique plus inclusif? C’est au travers d’un post LinkedIn que j’ai eu ma réponse. En effet, l’association Emmaüs Connect, créée en 2013 pour faire du numérique une chance pour tous, recherchait des bénévoles. A travers ses programmes solidaires, l’association accompagne les personnes en marge de la transition numérique. Elle mobilise des bénévoles, sensibilise l’opinion publique, transfère ses compétences à d’autres acteurs du terrain. Depuis sa création, Emmaüs Connect a ainsi redonné le pouvoir d’agir à 36 000 personnes confrontées à la précarité et a formé plus de 2 000 accompagnateurs sociaux. Devant l’ampleur de la tâche, une campagne « Bénévole cherche Bénévole » a été lancée du 16 septembre au 11 octobre derniers. Il s’agissait d’un challenge pour recruter de nouveaux bénévoles dans l’entourage des personnes déjà engagées.

Finalement : 301 nouvelles recrues! Dont moi! C’est donc ainsi que j’ai poussé la porte d’un des espaces Emmaüs Connect, pour assister à une première réunion d’information. L’engagement est flexible. D’abord, des espaces de solidarité sont ouverts à Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Marseille, Saint-Denis. De plus, vous pouvez être étudiant, retraité, demandeur d’emploi ou actif. Vous pouvez n’avoir que 3h par mois ou 3h par jour à offrir. Vous trouverez un projet où exprimer vos talents parmi la diversité des missions proposées. Quelques exemples de fonctions possibles: chargé d’accueil et de vente, animateur d’ateliers d’initiations, animateur de permanences connectées, référent de la vie associative, chargé de la maintenance du parc informatique, formateur d’animateurs numériques, chef de projet accueil social et numérique, producteur de contenus, responsable relations médias… Les missions s’adaptent aux disponibilités et au compétences de chacun.

Faire sa part

La réussite de l’inclusion numérique passera par une alliance de tous, le Gouvernement, les acteurs publics, privés, les collectivités territoriales et les associations. Dans ces conditions, Marie Cohen-Skalli, Directrice Adjointe chez Emmaüs Connect, souligne que « chacun à son échelle a un rôle à jouer pour construire une société numérique inclusive ». En rejoignant bénévolement Emmaüs Connect, j’ajoute ma pierre à l’édifice. Je fais ma part, à l’image du colibri de Pierre Rabhi.

Si vous souhaitez aussi devenir bénévole, rien de plus simple!

Ecrivez à : benevolat@emmaus-connect.org

Appelez au : 01 80 05 98 80