Le coronavirus qui a frappé la Chine en décembre 2019, est devenue une crise sanitaire mondiale dès le début du mois de mars 2020. Cette catastrophe humaine entraîne avec elle les marchés financiers du monde entier.

Voilà deux semaines que le monde s’enfonce un peu plus rapidement dans une crise sans précédent. Petit à petit, toutes les populations du globe sont appelées à se confiner et les pays ferment leurs frontières les uns après les autres. Le but étant de tenter d’endiguer la propagation du virus… Cette situation oblige une très grande partie des commerces à fermer leurs portes pour une durée indéterminée. Seuls les supermarchés, les pharmacies et autres commerces/entreprises indispensables sont autorisés à rester ouverts.

Sortie d’un supermarché en Lombardie, dans le nord de l’Italie, le 23 février 2020. (Crédits : Reuters)

Les géants du numérique répondent « présent » !

En effet, dû au confinement, le télétravail connait une augmentation exponentielle, mais c’est également le cas pour les activités comme le streaming ou encore les courses en ligne afin d’éviter les déplacements. Conséquences de cette situation, les plateformes de travail collaboratives ou encore les services de visioconférence voit la demande augmenter de manière constante. Elles doivent optimiser sans cesse leurs plateformes pour pouvoir supporter l’afflux de connexions. C’est le cas pour Teams (Microsoft), Zoom, ou encore Slack qui ont le vent en poupe.

Pour les entreprises comme Amazon les commandes en livraison s’intensifient si vite (le concurrent Chinois Alibaba connaît la même conjoncture) que la compagnie vient d’annoncer le recrutement de 100 000 employés pour faire face à la demande. La société rencontre le même succès pour sa plateforme Prime Vidéo sur laquelle les connexions explosent. Idem pour la plateforme de streaming Netflix qui est devenue une activité plus qu’appréciée durant ce confinement.

Amazon s’exprime sur Twitter à propos de son plan d’action pour gérer la crise.

Également liée à cette crise, les services de télémédecine sont en train de croître de manière importante notamment Teladoc Health la firme américaine spécialisée dans les soins de santé virtuels.

Actuellement, il semble que le secteur du digital pourrait faire partie des secteurs épargnés de cette crise historique… Un véritable drame humain, mais aussi un cataclysme économique.