Dans le cadre de mon alternance, j’ai eu l’opportunité de participer à l’édition 2019 du salon M.A.D.E qui s’est déroulé le 19 et 20 mars au Parc des Expositions Porte de Versailles. Cette année, le thème était le phygital.

Crédit photo : madeparis.com

Qu’est-ce que M.A.D.E ?

C’est un événement BtoB pour découvrir les nouvelles tendances autour des thématiques fortes et émergentes comme le bio, le snacking, prenium, Made in France, vegan, local, etc… de 22 pays en plus de la France.

Cette année, avec comme thème “Phygital food & life : où je veux, quand je veux, comme je veux”, nous avons pu découvrir les différents acteurs de l’agroalimentaire. Ces derniers sont obligés de faire face aux nouvelles mobilités, nouvelles consommations, nouvelles façons d’accéder aux produits et aux informations créées par le digital. 

Qu’est-ce que le Phygital ?

Sur le site de l’événement, vous pouvez trouver cette définition que je trouve assez parlante : “C’est un éco système digital (numérique) mis en place par les fabricants et les réseaux de distribution pour que les lieux de consommation et les produits répondent mieux aux attentes et aux exigences des consommateurs.

L’ensemble du cycle de vie d’un produit est concerné : la conception du produit, sa fabrication, son emballage, sa distribution, sa commercialisation, sa consommation, son ré-achat, jusqu’au recyclage de son emballage.”
Source : https://www.madeparis.com/phygital-food-and-life

Pourquoi y aller ?

Ce salon permet aux différents acteurs de l’agroalimentaire de créer un réseau, de rencontrer ses clients et des futurs prospects. En 2 jours, cela donne l’occasion de mettre en valeur les produits d’une entreprise, d’échanger autour et pourquoi pas, de créer de nouvelles collaborations.

Qu’est-ce que j’y ai appris ?

C’est toujours intéressant de participer à ce genre d’événement. Répondre aux questions, informer les personnes, faire des rencontres, échanger autour de différentes thématiques, c’est toujours enrichissant comme expérience. 

On y découvre aussi de nombreuses conférences autour des nouvelles consommations mais aussi des questionnements sur le futur. Par exemple, il y a eu une conférence pour savoir “Comment le digital réenchante la restauration”, pour se questionner sur la relation entre le vrac et le digital, pour s’interroger sur la relation entre l’agriculture et le phygital, les packagings et les applications, l’intelligence artificielle dans l’alimentation et plus simplement le digital et l’alimentation ainsi que de nombreux autres sujets.

Qu’est-ce que j’en retiens ?

Beaucoup de bonnes choses. Il faut dire que faire un salon est quelque chose de très intense et de très enrichissant. J’y ai appris autant personnellement que professionnellement tout en découvrant les nouveaux usages du digital dans l’alimentation. Entre impression 3D, intelligence artificielle et nouvelles façons de consommer, la liste est longue. Je n’ai malheureusement pas pu assister à toutes les conférences, je n’ai pas tout vu mais j’ai beaucoup appris. Cela restera pour moi une très bonne expérience qui m’a fait grandir et qui m’a aidé à mieux comprendre la relation concrète entre le digital et l’alimentation.

Pour en savoir plus sur le salon, cliquez ici.