La Formule E est une discipline récente dans l’univers des courses automobiles. Héritier des années de développement de la Formule 1, ce sport est le mariage parfait entre haute technologie, innovation et digital.

Des monoplaces électriques ?

logo formule e digital mbadmb romain cherruault

Alors que la F1 intéresse une communauté de passionnée et majoritairement masculine, la Formule E touche un public plus large, plus jeune et mixte. La parité n’est pas encore au rendez-vous mais parmi les 18 pilotes, on recense une femme sur la ligne de départ. Moins monotones, ces courses durent 50 minutes et se déroulent en ville. Mais la principale caractéristique qui rend unique la disciple est que les monoplaces sont électriques. Elle ne produisent donc pas de CO2 et ne font que très peu de bruit.

Formule E Digital MBADMB Romain Cherruault

Des monoplaces électriques et aérodynamiques. Source : Europe 1

Les courses sont internationales et se jouent dans les centres villes des plus belles métropoles du monde : Hong-Kong, Montréal, New-York, Berlin, Buenos Aires… La compétition s’arrêtera à Monaco le 12 mai et le 19 mai dans les rues de Paris.

Calendrier 2016 2017 Formule E Digital MBADMB Romain Cherruault

Calendrier 2016/2017. Source : motorsport.com

La Formule E : une compétition sociale et digitale ?

La discipline est complètement sociale et digitale. En effet, les organisateurs ont prévu le dispositif FanBoost, avec lequel les internautes peuvent offrir une aide à leurs pilotes préférés. À partir de deux semaines avant une course et jusqu’à six minutes après le départ, la communauté vote sur un site internet dédié ou simplement par le biais du hashtag #FanBoost sur Twitter et Instagram. Les trois pilotes ayant récolté le plus de votes obtiennent un regain de puissance, qu’ils peuvent déclencher au cours de la deuxième moitié de la course pour dépasser ou distancer un concurrent.

Ce vote incite les pilotes à échanger avec leurs fans sur les réseaux sociaux et au bord des circuits. À l’inverse, la communauté est incité à encourager les pilotes pendant les courses, le bruit réduit des monoplaces permettant à ces derniers d’entendre les applaudissements et les encouragements. Une réelle proximité est crée dans le but de rendre la compétition plus abordable.

La Formule E : mélange d’innovation et de haute technologie

Les voitures sont de véritables bijoux de technologie repoussant les limites tout en respectant les enjeux environnementaux. Elles ne produisent absolument pas de CO2, ne font aucuns bruits mais possèdent des caractéristiques hors normes :

  • 225 km/h en vitesse maximum – c’est la limite imposée par la Fédération Internationale de l’Automobile)
  • 0 à 100 km/h en 3 secondes – 1 seconde de plus qu’une F1
  • 200 kw de puissance pour le moteur électrique
  • 800 kg pilote et moteur compris

Formule E spark srt01_E digital MBADMB Romain Cherruault

Fiche technique de la Spark Renault SRT01_E

Formule E moteur renault MBADMB Digital Romain Cherruault

Le moteur électrique, condensé de technologie. Source : autonewsinfo.com

En fédérant sa communauté, la Formule E est une compétition dans l’ère du temps. C’est une discipline pionnière dans l’utilisation des énergies renouvelables qui repousse les limites technologiques. La proximité fait sa force et le digital y est pour quelque chose.