C’est au CES 2020 de Las Vegas qu’une startup Nantaise nommée “LivingPackets” présente la prochaine révolution pour le secteur du e-commerce : un emballage connecté et réutilisable 1 000 fois. 

Ils sont plus de 500 millions à transiter en France chaque année. Les colis associés au e-commerce, et donc à de simples commandes passées sur internet, nécessitent un milliard d’arbres par an pour récupérer les fibres qui viendront servir à leur fabrication. 

C’est autant de cartons, de papier bulle et de polystyrène qui ont été produits avant de finir à la poubelle après une seule utilisation. Ne parlons pas du nombre de colis perdus ou volés … Un gâchis colossal alors que le secteur du e-commerce ne cesse de se développer. 

Pour répondre à ces enjeux et réduire l’impact écologique de l’e-commerce, LivingPackets a trouvé la solution. 

Un colis réutilisable

Conçu en polypropylène recyclable, The Box est réutilisable jusqu’à mille fois (durée de vie estimée de la batterie). 

Désormais, il n’y a plus besoin d’étiquette ou de scotch, tout se passe sur un écran. Fini aussi papier bulle ou le polystyrène, l’emballage (qui peut s’aplatir pour ressembler à une grande enveloppe, notamment pour l’envoi de documents) propose un système de maintien automatique des contenus, par une mousse collée sur les parois intérieures.

Selon LivingPackets, ce concept permettrait « d’éviter les déchets d’emballage et d’économiser 90% d’émissions de CO2. » Grâce à son format ajustable, The Box pourrait répondre à la demande à 80% des envois de moins de 2 kilos.

Une fois que le destinataire a reçu ce colis, il peut choisir de le conserver pour un prochain envoi ou de le remettre à un tiers chargé de les collecter et de les redistribuer.

… mais aussi connecté !

Géolocalisable à tout moment grâce à un traceur GPS, The Box comporte une mini-caméra interne ainsi que des capteurs pour prendre une photo des produits transportés, et apporter des éléments de preuve en cas de litige. Il pourra ainsi alerter en cas d’ouverture et de fermeture, de choc, d’humidité ou de variation de température, notamment pour les contenus qui nécessitent que la chaîne du froid soit respectée. 

Une étiquette électronique, visible à l’extérieur, va modifier les adresses d’expédition et de livraison commande après commande.

Les expéditeurs comme les destinataires pourront suivre le parcours du colis, en temps réel.

Un code-barres électronique unique compatible avec tous les réseaux sans fil accompagne le colis à chaque étape de son parcours. Et il entraîne aussi une réduction des coûts de transport et de préparation des colis par les logisticiens, des pertes et des vols ainsi qu’un meilleur service aux utilisateurs, e-commerçants et internautes.

Le concept a déjà été adopté par certaines entreprises

The Box a déjà séduit plusieurs entreprises. En effet, le géant du e-commerce Cdiscount l’a déjà testé auprès de 150 clients. Orange le teste actuellement entre Paris et Montauban pour y acheminer ses Livebox en fin de vie.

D’ici quelques mois, le grand public pourra lui aussi découvrir ce tout nouveau concept.