Ah 2020 ! Vous pensiez pouvoir vous déplacer en voiture volante ? Au lieu de ça, certains constructeurs automobiles annoncent seulement la sortie de leur première voiture 100 % électrique. C’était sans compter sur Toyota et son annonce au CES 2020 ! La marque Japonaise a pour projet de construire une ville autonome au pied du mont Fuji.

ville autonome toyota

Woven city (la ville tissée), sera habitée par 2 000 volontaires triés sur le volet, parmi eux figurent des employés de Toyota Motors Corporation et leurs familles, des couples de retraités, des commerçants, des scientifiques en visite et des partenaires industriels. Ces derniers vivront sur 71 hectares de technologies. En effet, les habitants feront passer ce laboratoire technologique au statut de laboratoire vivant. Une ville ne peut être qualifiée comme telle s’il n’y a pas d’âmes pour l’animer. Enfin, toutes les personnes, les véhicules et les bâtiments de la ville seront connectés et pourront communiquer entre eux.

ville autonome toyota

La cité sera alimentée uniquement par des panneaux solaires et des piles à combustible, elle est donc écologique et autosuffisante. Cette ville sera le laboratoire de l’intelligence artificielle, de la mobilité humaine, de la robotique, de la science des matériaux, des énergies renouvelables… De ce fait, elle permettra de nombreuses évolutions (ou révolutions) dans de multiples domaines scientifiques. Seules les voitures « zéro émission » seront autorisées à la circulation, les réfrigérateurs se réapprovisionneront automatiquement et les poubelles se jetteront toutes seules (non ce n’est pas le scénario d’un nouvel épisode de Black Mirror). Les habitations seront principalement en bois et équipées des dernières technologies d’aide à domicilie. Enfin, la santé des résidents sera analysée en temps réel par une IA basée sur des capteurs, ce qui évitera aux habitants de consulter Doctissimo à 1h32 et de se faire des frayeurs.

ville autonome toyota

« Construire une ville entière à partir de zéro, même à une petite échelle comme celle-ci, est une opportunité unique de développer des technologies futures, y compris celle d’un système d’exploitation numérique pour l’infrastructure de la ville » a déclaré dans un communiqué Akio Toyota, le président de Toyota. Le début des travaux est prévu pour début 2021.

Sur le plan technologique cette ville nous fait rêver et nous redonne espoir pour l’arrivée de nos voitures volantes ! Sur le plan humain, la surveillance permanente des habitants et la data récoltée grâce aux outils déployés fera-t-elle l’unanimité ?