Agriculture et digitale sont désormais indissociables !  Les initiatives se multiplient et apportent des solutions nouvelles aux agriculteurs pour développer et commercialiser leur production. L’agTech, une approche à découvrir de toute urgence !

Les enjeux de l’AgTech

Face aux enjeux qui s’annoncent, l’AgTech a de beaux jours devant elle… et un vrai challenge à relever.

Saviez-vous que dans les dix prochaines années, la population planétaire va croître de 30% ? Avec des populations de plus en plus concernées par la manière dont sont produits les aliments qu’elles consomment, le sujet est de saison.

Ces préoccupations – associées à un certain rejet de la production industrielle et à des considérations écologiques – impactent naturellement la manière de produire à la fois en terme d’impact écologique et en terme de rendements.

L’AgTech… ou comment le digital vient en aide à l’agriculture

Des capteurs sur les tracteurs pour analyser les rendements en temps réel, des données pour anticiper la météo à long terme et savoir quand bien semer, des robots pour connaître l’hydrométrie parcelle par parcelle ou encore pour gérer son élevage… Les besoins sont immenses !

“Nous sommes convaincus que le numérique permettra de soutenir la compétitivité et le quotidien des agriculteurs.”
Paolin Pascot, Président de La Ferme Digitale et co-­fondateur d’Agriconomie

Intelligence artificielle, robots, objets connectés… la plupart des dernières technologies se retrouvent dans l’AgTech et contribuent à cultiver autrement, presque sur-mesure.

Même les drones sont de la partie car ils permettent aujourd’hui de survoler des dizaines d’hectares et l’agriculteur peut ainsi consulter d’un clic tout un ensemble de paramètres sur son smartphone.

La startup Ekylibre vous permet même de tester ses solutions en ligne avec les données réelles de sa ferme !

L’AgTech et les fermes urbaines

La robotique s’invite aussi au service de l’agriculture dans les fermes urbaines où les salades poussent à la verticale et les tomates hors-sol grâce à des solutions hydroponiques.

chou kale agtech hydroponie

L’un des principes de l’agriculture urbaine est effectivement de pouvoir produire sans puiser dans les ressources épuisables de la planète tout en s’appuyant sur l’évolution de la technologie.

Ses détracteurs mettront en avant les coûts d’électricité et remettront ainsi en cause l’aspect écologique. Certes, mais cela permet de produire localement : fini les coûts de transports et d’essence ! L’hydroponie permet aussi d’économiser jusqu’à 90% d’eau grâce à un système de goutte à goutte précis et paramétré… et les plantes peuvent pousser deux fois plus vite comme l’a constaté la ferme lyonnaise Refarmers !

Qui sont les acteurs de l’AgTech ?

L’AgTech ou l’Agriculture Technologique est un secteur qui se développe bien évidemment grâce à de nombreuses startups innovantes.

On notera l’excellent exemple de Refarmers qui distribue en partie ses produits via La Ruche Qui Dit Oui ! … ou quand le circuit court sert le circuit court : une boucle vertueuse est bouclée !

De nombreux agriculteurs se sont mis à internet et font évoluer leur métier : le circuit-court et le contact avec le consommateur final permettent d’augmenter les ventes et de valoriser les produits.

Monpotager.com est aussi un cas intéressant. Sur le site, le consommateur peut suivre les productions des fruits et légumes qu’il a sélectionné et qu’il recevra  à domicile. A découvrir en images :

L’AgTech possède aussi sa propre plateforme de crowdfunding avec  le site Miimosa qui vous permet de soutenir des projets d’agriculteurs de toutes sortes dass toutes les régions !

Pour découvrir toujours plus d’acteurs, connectez vous à la Ferme Digitale !

L’élevage urbain, un autre élément de l’AgTech

Mais l’AgTech concerne aussi l’élevage avec de nombreux objets connectés. Petit focus sur l’élevage urbain, un aspect de l’AgTech.

Les avancées technologiques ont permis de développer des solutions nouvelles comme aquaponie alexprevotl’aquaponie, un système qui permet de récupérer l’eau riche en nutriments dans laquelle évoluent des poissons pour nourrir des cultures hors sol… et se nourrir de poissons !

L’apiculture urbaine est aussi en pleine essor et permet de réintroduire de la biodiversité en ville. Vous pourrez notamment suivre la production de miel de vos abeilles grâce à une balance connectée BeezBee et les observer grâce à une webqam pour surveiller si des frelons asiatiques ne viennent pas s’inviter dans votre ruche ! Des projets comme la startup BeeOdiversity sont aussi à citer. Cette startup belge permet à des entreprises ou des collectivités de faire un monitoring de la biodiversité de leur territoire grâce aux abeilles tout en analysant les éléments nutritifs manquants aux abeilles pour survivre.

L’AgTech finalement, ce sont des solutions nouvelles et ingénieuses pour produire et mieux se nourrir, qui dit mieux ?