Dans le cadre de notre année au MBA DMB, nous réalisons une Master Class sur la transformation numérique du Design.

Un sujet vaste qui nous a donné bien du fil à retordre au début de nos recherches. Le design est partout, notre stylo est design, notre voiture est design, même notre brosse à dent est deign, alors comment peut-on définir notre sujet ?

Je vous propose aujourd’hui une introduction à ce sujet afin de mieux comprendre ce qu’est vraiment le design et d’où vient ce concept.

Candice Lenglart - introduction à la transformation numérique du Design
Candice Lenglart – introduction à la transformation numérique du Design

Un peu d’étymologie

Le terme « design » provient bien entendu du verbe “to design” qui signifie « concevoir en fonction d’un plan suivi » ou « dessiner » qui a donné en français les mots “dessein” ou “conception”. Il implique ainsi la notion de projet, d’intention, de plan à suivre et donc de transmission d’une information technique par le dessin.

Pendant longtemps on a considéré le mot design comme un anglicisme avant de le reconnaître officiellement dans la langue française. Bien qu’il n’existe pas de traduction littérale en français, “concevoir” proposé par l’INSEE en 2010 peut être désigné comme un équivalent. Aujourd’hui, on cherche encore à traduire littéralement le terme “design”, sans vraiment y parvenir.

Le design, c’est quoi : 

Le mot design est devenu à tort un adjectif qualifiant un style aux apparences simples et épuré.

En réalité, le design c’est la création d’un projet en vue de la réalisation et de la production d’un produit (objet, espace, service) ou d’un système, qui se situe à la croisée de l’art, de la technique et de la société contemporaine.

Le rôle majeur du design est de répondre à des besoins, résoudre des problèmes, proposer des solutions nouvelles et explorer des possibilités pour améliorer la qualité de vie des êtres humains. Tout cela va donc de paire avec la transformation digitale.

Logiquement, le design est initiateur d’innovations qui peuvent déboucher sur de nouvelles recherches techniques. À l’inverse, le design peut permettre de trouver des applications pour des nouvelles technologies.

Pour finir, le design se distingue des arts décoratifs par son aspect de production industrielle en étant lié à l’innovation technique, à la production en série, et à l’esthétique contemporaine. Les arts décoratifs relèvent de l’artisanat d’art.

Une multitude d’applications :

Il existe plusieurs types de design qui ont chacun leurs spécificités et leurs applications propres : 

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir l’histoire du design et des inventions technologiques que les designers ont pu imaginer à travers les âges.

Master Class Transformation Numérique du Design- Candice Lenglart
Master Class Transformation Numérique du Design- Candice Lenglart