Vendredi 3 avril 2020, Webedia a organisé un webinar sur l’esport. Présenté par Raoul Leibel, nous avons pu découvrir ce qu’était l’esport et sa situation en France et dans le monde.

Les débuts de l’esport en 1972.

Auparavant, j’avais écrit un article sur l’esport. Dans ce dernier, j’avais présenté la définition de ce nouveau sport en reprenant celle de l’association France Esport tout en expliquant sa situation en France.

Dans ce webinar, une donnée très intéressante a attiré mon attention : l’histoire de l’esport et ses débuts dans les années 70. Raoul Leibel, Esports Agency Director chez Webedia nous a tout d’abord exposé, de façon succinte et très explicite, sa définition de l’esport :

« L’esport est la pratique compétitive du jeu vidéo, seul ou en équipe, en physique ou en Online. »

Il est même allé plus loin, en expliquant qu’à partir du moment où vous jouez contre un ami sur un jeu tel que Fifa 2020 de EA, il est tout à fait possible de qualifier cette rencontre comme étant de l’esport.

La première compétition esportive est apparu en 1972 sur un jeu bien connu des gamers Spacewar, sortie 10 ans auparavant en 1962. Dans ce jeu de combat en 1vs1, le joueur doit détruire le vaisseau adverse. Stewart Brand un étudiant en biologie remporte la partie et devient donc le tout premier gagnant d’une compétition d’esport. Les gains de l’époque paraisse bien plus modeste que ceux que nous voyons de nos jours. En effet, Stewart Brand s’est vu offrir un abonnement d’un an au magazine Rolling Stones, alors que la dernière équipe gagnante à la compétition The International sur Dota 2, OG, connu à ce jour, a empoché la modique somme de 15 620 181 dollars. Ainsi, cela montre bien le développement et l’engouement que représente cette industrie de nos jours, seulement une cinquantaine d’années après.

Stewart Brand étudiant de 33 ans premier Gagnant d’une compétition d’esport

Comme l’explique Raoul Leibel, l’esport a connu un nouveau tournant en terme de fréquentation et reconnaissance auprès du grand public en 2011 avec la naissance de Twitch, où nous pouvons presque parlé quant à ce développement, d’une explosion.

Twitch : La plateforme qui a démocratisé l’esport dans le monde

Twitch a beaucoup aidé au développement de l’esport. En effet, c’est avec cette plateforme que les compétitions esportives ont pu être retranscrites et diffusées à tout ceux ayant une connexion internet. Cela a permis de rassembler, en quelques années, des millions de personnes autour d’une passion commune : l’esport. Les chiffres internationaux de 2019, parlent d’eux-mêmes :

  • 455 millions de personnes consomment de l’esport
  • 1,1 milliard de recettes pour les industries esportives
  • 737 grandes compétitions dans le monde
  • 694 millions d’euros investit dans ce secteur par les grandes marques en 2018 et 1.4 milliards en 2021
  • La France 4ème pays qui consomme le plus de contenu esportif.

De nos jours Twitch, fait, cependant, face à une concurrence émergente avec Youtube, Facebook ou encore Mixer mais reste leader dans ce marché en raison de son ancienneté et de sa popularité. Il est dorénavant un acteur majeur dans l’écosystème esportif en donnant accès à la diffusion de grandes compétitions.

Ecosystème des compétions esportives. Image provenant de la présentation de Raoul Libel durant le webinar de Webedia

Grâce à Twitch, l’esport a pu être diffusé en masse. Chaque éditeur de jeux a maintenant sa chaîne Twitch où ils peuvent montrer des contenus vidéoludiques ou esportifs, à tel point que cela à créer deux écosystèmes.

  • Ecosystème Compétitif
  • Ecosystème Communautaire

Les deux sont intimement liés. L’écosystème compétitif crée du contenu pour l’écosystème communautaire. L’implication des jeunes talents tels que, les streamers ou encore les youtubers contribue de façon significative à l’essor de l’esport. Selon Raoul Leibel, les influenceurs esportifs sont fondamentaux pour la croissance de l’esport, comme les « instagrammeuses » peuvent l’être pour les industries cosmétiques.

Conclusion

Ce webinar organisé par webedia est réellement très intéressant. Il montre que nous en avons tant à apprendre sur un sport qui est pourtant récent. En effet, il posait bien les bases de l’esport en expliquant de manière très claire ses enjeux, son évolution et ce pourquoi il n’est pas simplement un phénomène. J’ai pu apprendre beaucoup de choses notamment sur l’histoire de l’esport que je ne maîtrisais que très peu. Si un jour vous avez la possibilité de participer au prochain webinar de webedia dont le sujet serait l’esport, je vous recommande fortement d’y aller pour découvrir ce monde très prometteur et qui est tout simplement passionnant.